La Bélogue

Naissance en pays du souvenir

mercredi 17 novembre 2010 par Paul FAICHE

Hier, la vieille femme s’était sentie bien lasse. Peu à peu, une grande fatigue l’envahissait. Pourtant, elle avait vaqué à ses occupations, comme à l’habitude, ou presque, avec un peu plus de lenteur, peut être, et de douleur …

Elle comprenait que l’heure du grand voyage approchait avec celle d’une incarnation nouvelle au pays des souvenirs .

Et avant que la torpeur ne vienne l’envahir, elle s’en alla se loger et s’abriter sous l’arbre des ancêtres qui étendait sur elle des branches bienveillantes.

Alors, elle étendit ses bras ; on aurait dit qu’elle dépliait des ailes.
Et elle offrit au ciel ses paumes de main ; puis apaisée, dénuée de frayeur, elle se laissa, toute entière, envahir par la brume aux odeurs d’humus qui montait lentement de la terre où l’arbre des ancêtres poussait ses racines.

Une bulle grandissait, qui formait une peau fragile et ténue, une enveloppe transparente, au travers de laquelle passait la lumière du jour tombant. Elle laissait encore s’apercevoir un peu de l’apparence terrestre de la vieille dame.

Alors, avec un doux bruissement, la bulle de brume s’éleva lentement et se détacha de la terre ; elle serait, pour la durée du voyage, l’espace et le temps d’une vieille femme, renaissante et émigrante, vers le pays des souvenirs qui était sa chance désormais.

On disait, de pères en fils et de mères en filles, que ce pays de cocagne se situait là bas, très loin, de l’autre coté du bras de mer. Nul n’avait jamais même seulement aperçu l’autre bord, ni n’en était revenu ; mais la traversée du bras, disait on, conduisait à l’île des ancêtres située aux confins des terres et des mers connues, mais au coeur de nos existences.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 432 / 220694

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chez Margot, l’atelier d’écriture   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License