La Bélogue
Chez Margot

Bitume de Bitume

Sur le thème de l’asphalte
mardi 20 décembre 2011 par Paul FAICHE

A peine, vous voilà sur votre alsphalte, que vous êtes bitumé dur par le traffic.

Plus moyen d’avoir son coin d’asphalte tranquille !
Je me sens perdu sans lui.

Même plus moyen de polluer son air, tranquillo, que voilà les aspirateurs d’avenir qui se pointent sur votre coin d’asphalte et vous calent dans leurs entrailles.

Merdaille de merdaille !

Si tu savais comme ça me manque, mon coin d’asphalte tranquille, sans traffic, qui se laissait gentiment envahir et grignoter, chaque printemps, par une nature en émoi.

Me voilà en merdaille, moi qui aspire pourtant à être serein, docile ... enfin quand les choses sont claires ... et que je peux peindre mes yeux en vert.

Souriez, vous êtes bien gouvernés

Marchez droit, tourner ici .. Non, pas là, ici ! Interdit, Danger, Stop ...

Le monde asphalté est un monde en noir et blanc ; quelques touches de jaune, de bleu, éclosent ça et là.

La liberté des êtres y est réduite à leur Aura règlementaire, définie par un cercle de diamètre égal à la hauteur de l’individu augmentée de 5 cm plus ou moins 0,8 cm selon la norme européenne DGX 7524-0628-Ter/bis.

Gare à celle ou celui dont l’Aura sort de la norme.

Bien sur, l’Aura varie avec l’âge ; nos gouvernants sont très prévoyants et très sages, ils ont pensé à tout pour notre bien.

Alors toutes les mamans doivent passer annuellement avec leurs enfants au « Redressement d’Aura », afin que soient ajustées au mieux les taxes intimes de chacun et chacune.
- la foncière dite AA (Aura Ajustée) qui définit votre droit à une part de l’espace public,
- et puis la bitation, dite AAA (Aura Ajustée Autorisée), qui vous autorise à habiter votre AA (Aura Ajustée).

Il ferait beau voir que toutes ces taxes soient égales, que les gros ou les minces, les petits et les grands paient les mêmes sommes. Non ! Par souci d’équité, bien sur, nos bons gouvernants ont individualisé les taxes intimes.

Votre empreinte personnelle étant ainsi définie, calibrée, taxée, vous voilà autorisé à déambuler dans le labyrinthe de l’asphalte et de ses marques.

1 point, 2 traits, 3 flèches ... 1 nuage de barre ... des damiers ... Attention, si vous marchez sur la case danger, alors reculez de 3 cases, et si vous dépassez l’Interdit, alors vous voilà en prison d’où seul plus malchanceux que vous pourra vous sortir.

Avec le temps, les marques et traces se détériorent, se dissolvent et s’effacent. Inlassablement les hommes font et refont ces traces, inventant ainsi de nouveaux cycles, de nouvelles saisons.

Hier, les hommes craignaient la nature et ses colères.

Mais au prix de cette crainte, ils bénéficiaient de ses couleurs, de sa diversité et de ses éternelles et généreuses renaissances.

Mais les hommes la transforme désormais en techno-nature ; ils posent sur l’asphalte envahissante, les signes des multiples intentions que font peser, sur eux, les plus avides de pouvoirs et de richesses qui se croient aptes au gouvernement des hommes.

Aujourd’hui, les hommes craignent les hommes et leurs colères.

Interdit, Danger, Stop, Attention, la date du contrôle technique de votre Aura est dépassée annoncent, imperturbables, les radars derniers cris, verbalisateurs et encaisseurs.

Cela fera 275 euros si vous payez de suite, énoncent t’ils de leurs voix métalliques.

Sinon, vous serez consigné et soumis au TOSIGG (Travaux Obligatoires Sans Intérêts, Garantis par le Gouvernement) ... et votre COProG (Contribution Obligatoire à la Prospérité du Gouvernement) sera portée à 350 euros.

Et pour finir, le jeu de l’acrostiche

Attention !

Sur l’asphalte

Piétinent et ravagent

Hardes et hordes

Aristocratiques de sangliers.

Limitez votre vitesse !

Tenez votre droite,

Et ... taisez vous !


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 274 / 218120

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chez Margot, l’atelier d’écriture   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License